Né de Nouveau !

Né de Nouveau !

Goldstone fait son méa-culpa !!!

Goldstone fait son méa-culpa : Israël n’est pas coupable de crime de guerre

Dans une tribune publiée dans le  Washington Post, le juge Goldstone, responsable d’un rapport d’enquête anti-israélienne pour le compte de l’ONU, pense aujourd’hui qu’il est temps de « reconsidérer » ses conclusions. « Ce que nous savons aujourd’hui n’a plus rien à voir avec ce que nous savions à l’époque », explique-t-il.

             

 Le rapport Goldstone critiquait avec une violence peu commune dans l’enceinte de l’ONU, l’État Juif. Il affirmait à l’époque qu’Israël avait commis des crimes de guerre et que Tsahal avait tué intentionnellement des civils. Et Goldstone d’expliquer que « si Israël avait collaboré à l’enquête, nous n’aurions jamais pu écrire ces conclusions ».

Dans sa tribune libre publiée vendredi, Goldstone a noté les efforts israéliens pour enquêter sur des actes répréhensibles commis par ses soldats et les commandants de Tsahal au cours de la guerre de Gaza, en disant que les allégations de crime de guerre contre Israël auraient pu être démontées avec de pareilles informations.

« Nous savons aujourd’hui beaucoup plus sur ce qui s’est passé dans la guerre de Gaza de 2008-09 que nous n’en savions lorsque j’ai présidé la mission d’enquête nommée par le Conseil des Droits de l’Homme qui a produit ce rapport », écrit Goldstone, en ajoutant : « Si j’avais su à l’époque ce que je sais maintenant, le rapport Goldstone aurait été un autre document ».

L’ancien juriste d’Afrique du Sud déclaré qu’Israël « a montré des preuves irréfutables sur la mort de plusieurs vies civiles. Des preuves qu’ils ont enquêtés et agi tout en dénonçant la perte de ces vies. Je regrette que notre mission d’enquête n’ait pas eu de telles preuves entre les mains à cette époque et cela explique les circonstances dans lesquelles nous avons dit que les civils étaient des cibles israéliennes… Avec ces preuves, on ne peut plus dire qu’Israël est responsable de crime de guerre. »

Si Israël a fait enquêté « à un degré significatif » sur les résultats de cette guerre, « le Hamas, qui contrôle Gaza depuis 2007, n’a rien fait » explique Goldstone.

Le juge critique également Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU qui critique Israël bien plus qu’il ne critique toutes les autres nations réunies. « J’ai espéré que ce rapport pourrait ouvrir une nouvelle ère, celle où le Conseil des Droits de l’Homme serait impartial à l’égard d’Israël ». Ce n’est visiblement pas le cas avec 6 résolutions anti-israéliennes votées la semaine dernière (dont aucune sur la Syrie, ou la Libye).

« Quelque chose qui n’a pas été dit assez fort, c’est que ces actes des terroristes du Hamas ont également été condamnés par l’ONU », ajoute Goldstone, en ajoutant que son rapport a « trouvé des preuves de crimes de guerre présumés et peut-être des crimes contre l’humanité par le Hamas. Les roquettes du Hamas ne visent-elles pas sans discrimination les cibles civiles israéliennes ? »

« Que les Israéliens soient relativement peu tués par les roquettes et attaques au mortier de Gaza ne minimise en rien leur criminalité. Le Conseil des Droits de l’Homme doit condamner ces actes odieux dans les termes les plus forts », a déclaré Goldstone.
Goldstone a également exhorté l’ONU à condamner le massacre d’une famille juive dans le petit village d’Itamar : « C’est un massacre inexcusable d’un couple israélien et de 3 de leurs enfants pendant qu’ils dormaient. Un massacre commis de sang-froid ».

En conclusion : le juge en charge du rapport se retire de son propre rapport. Le rapport Goldstone est mort. Vive Goldstone !

 

Merci à Adi S. – Avec le Haaretz - Jonathan-Simon Sellem – JSSNews

Source: JSS



08/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi