Né de Nouveau !

Né de Nouveau !

Tuerie de Toulouse : Enderlin, Hessel, Glavany, Ashton, etc… Tous complices ?

 

 

Tuerie de Toulouse : Enderlin, Hessel, Glavany, Ashton, etc… Tous complices ?

 
 

 

 

Lundi 19 mars 212 restera dans les mémoires comme un jour sombre pour l’Europe. Ce jour-là, l’Europe a dépassé le « point de non-retour. »

Les événements de cette journée ne viennent pas de nulle part. Ils viennent après des milliers de reportages faussés par les médias où l’on parle de « colonialisme israélien », de « massacres délibérés d’enfants par les soldats israéliens », d’émissions mensongères comme Un Oeil sur la Planète, de légitimité donnée à des types comme Charles Enderlin (Légion d’Honneur) pour un reportage très probablement faux sur la « mort de Mohamed Al Dura. » Mais cette journée vient aussi après les déclarations de vieillards séniles (Stéphane Hessel) et obscènes qui préfèrent condamner Israël à tout bout de champ au lieu de parler de la Syrie. Ou encore après des déclarations scandaleuses de députés français, tel Jean Glavany, parlant d’un « apartheid israélien » là ou cela n’a jamais existé !

 

Ce massacre de Toulouse est aussi le résultat d’institutions bienveillantes à l’égard du terrorisme palestinien. En France, on ne parle d’ailleurs même plus de « terrorisme » mais « d’activisme. » Les « terroristes » sont des « résistants » et la mort de ces assassins est un acte de « martyr. »

De plus en plus de politiciens français veulent qu’Israël négocie avec le Hamas. Le Hamas, lui, refuse non-seulement de reconnaître l’Etat Juif, mais refuse également d’arrêter de viser des civils.

De l’autre côté, la France, l’Europe, l’ONU, considère le Fatah comme « modéré ». Ce même Fatah dont le Président, Mahmoud Abbas, est un négationniste. Ce même Fatah qui glorifie régulièrement les « martyrs. »

 

Et puis, au cœur de l’Europe, à Genève, le jour de la tuerie, il y avait un homme. Ismail al-Ashqar. Il venait du Hamas. Le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU lui donnait parole libre. Il a donc prit la parole. Il a donc dénoncé les crimes sionistes et américains.

Le fait qu’un membre de ce groupe a été invité à parler à Genève, et d’ailleurs, que les capitales européennes n’ont en rien été choquées par le discours terrible de ce terroriste, atteste de manière flagrante la terrible descente aux enfers des européens. Une descente dans les abîmes de l’humanité.

Tout ce qui reste maintenant est de continuer à regarder la détérioration de la « vieux continent » vers ses horizons obscurs. D’une part, les tendances à l’islamisation devraient croître, tandis que d’autre part, les partis nationalistes radicaux continueront à gagner de la force.

L’Europe de la fin du 20ème siècle, qui a juré de défendre le drapeau de la tolérance et de la liberté, va lentement se transformer en un chaos, une région où divers groupes en colère se battront les uns des autres tout en fuyant les véritables valeurs morales.

En tout état de cause, Catherine Ashton n’a pas besoin de s’excuser ou de clarifier ses remarques. Après tout, ses mots reflètent fidèlement l’odeur de pourri qui se dégage de ce continent, de quelques uns de ses journalistes et politiciens.

 

SOURCE:  Maayan Smadja – JSSNews



21/03/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi